Quelle est la différence entre prévoyance et mutuelle santé

Mutuelle santé ou prevoyance santé

L’assurance santé et la prévoyance sont deux mécanismes de protection financière essentiels, mais qui servent des objectifs différents dans le domaine de la couverture des risques liés à la santé et à l’existence. Capucine Valbert, experte en courtage d’assurances, nous éclaire sur les distinctions fondamentales entre ces deux types d’assurance.

L’assurance santé

D’une part, l’assurance santé, également connue sous les appellations de complémentaire santé ou mutuelle, joue le rôle de renfort financier par rapport aux remboursements de la Sécurité sociale. Son but est de couvrir le reste à payer par l’assuré après l’intervention de la Sécurité sociale. Par exemple, si un médicament coûte 15 euros et que la Sécurité sociale rembourse 10,50 euros, l’assurance santé peut prendre en charge le complément. La couverture et le montant des remboursements dépendent de la formule souscrite et des cotisations versées par l’assuré. Ce mécanisme est particulièrement pertinent dans le contexte où le remboursement de base, comme celui de la Sécurité sociale, peut être insuffisant face aux coûts réels engendrés par certains soins, tels que les prothèses dentaires.

La prevoyance santé

D’autre part, la prévoyance s’inscrit dans une logique de protection plus globale contre les aléas de la vie, tels que l’incapacité de travail, l’invalidité ou le décès. Les prestations de prévoyance ont pour objectif de fournir un complément de revenu à l’assuré ou à sa famille dans de telles circonstances, offrant ainsi une sécurité financière en cas de perte de revenu due à une incapacité physique ou au décès. Les conditions et l’étendue de cette couverture dépendent spécifiquement du contrat et des options choisies par l’assuré.

En savoir plus sur la prevoyance santé

En résumé, tandis que l’assurance santé se concentre sur la couverture des frais médicaux restant à la charge de l’assuré après le remboursement de la Sécurité sociale, la prévoyance vise à assurer une protection financière en cas d’événements majeurs affectant la capacité de travail ou la vie de l’assuré. Ces deux types d’assurances jouent donc des rôles complémentaires dans la stratégie globale de protection sociale et financière de l’individu.